Skip to content

Parution de la Semaine – 4 Octobre 2011

octobre 11, 2011
Zola Jesus revient après la parution de 3 maxis et un disque complet, avec son deuxième album Conatus, celui qui affirme qu’elle mérite une place parmi les plus grands artistes musicaux de notre époque.

Zola Jesus est l’alter-égo que s’est créé Nika Rosa Danilova, originaire de Russie, une solitaire qui a grandie près de la forêt, dans le Wisconsin. La surdouée qui a terminé ses études secondaires en à peine 3 ans, est allée étudier dans le domaine des affaires au collège, après s’être rendue compte qu’elle ne se sentait pas à sa place, elle opta plus tard pour une formation en français et en philosophie. Attirée par le chant dès l’enfance, elle étudia le chant classique avant d’arrêter pour des troubles d’anxiété, sa voix et les résultats étant très insatisfaisants selon ses attentes. La jeune femme, qui dit s’être inspirée de Jésus et d’Émile Zola pour son pseudonyme, ne cesse de surprendre à chacune de ses créations, depuis Spoils, son tout premier album enregistré en hiver dans son appartement. Comment faire autrement? Avec son timbre de voix on ne peut plus singulier et une approche très théâtrale qui rappelle Kate Bush, Zola Jesus est un projet musical Électro-Pop atmosphérique aux accents Gothiques et aux élans expérimentaux.

http://player.soundcloud.com/player.swf?url=http%3A%2F%2Fapi.soundcloud.com%2Ftracks%2F22222403&show_comments=false&auto_play=false&color=0092ff Zola JesusSeekir via souterraintransmissions

Sur l’album Conatus, on sent que l’artiste nous présente son matériel le plus mature et aboutis à venir jusqu’à présent et on comprend facilement la reconnaissance critique et la réputation grandissante que Zola Jesus récolte depuis quelques années. L’esthétisme de la pochette et l’image utilisée par l’artiste reflètent l’ambiance dramatique et poignante du disque. 11 pièces avec lesquelles on ne s’ennuie pas une seconde, même qu’on trouve l’enregistrement, qui passe à peine au-dessus de la barre des 40 minutes, juste un peu trop court, malgré que ce soit plus qu’acceptable en termes de durée, on en redemande. On pense à Soap&Skin, Iamamiwhoami, Glasser et à Baths For Lashes, mais même si les comparatifs sont nombreux, n’en reste pas moins que Zola Jesus possède une approche créative qui lui est propre et se distingue suffisamment de ses contemporains pour éviter le piège de suivre une tendance.

Personnellement, rien m’a frappé autant depuis que j’ai fait la découverte de Fiona Apple à ses débuts, c’est probablement son âge, combiné à sa voix chaude et grave qui me m’emmènent à tracer ce parallèle. Avec son plus récent disque, on sent le potentiel d’une grande percée dans l’industrie musicale et une promesse d’un succès populaire qui ne sont qu’une question de temps avant que Zola Jesus soit écrit en grosses lettres sur les affiches des plus grandes salles de spectacles et un nom commun sur toutes les lèvres. Profitez-en pour aller la voir en spectacle dans des salles plus intimes pendant qu’il en est encore temps, c’est certain que vous n’en ressortirez pas déçus!

Clip de Zola Jesus pour la pièce Vessel de l’album Conatus réalisé par Jacqueline Castel

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :