Skip to content

Spectacle du Mois – Septembre 2011

septembre 17, 2011

Tout un spectacle a été donné par Trey Spruance, l’ex-guitariste de Mr.Bungle, à la tête de la formation Secret Chiefs 3, sur la scène de Cabaret de la Dernière Chance, pour la 9e édition du Festival de Musique Émergente à Rouyn-Noranda.

L’endroit intime était rempli à sa pleine capacité pour assister à l’une des 3 représentations de la formation en sol québécois qui s’arrêtait en premier lieu en Abitibi, avant de se produire au Cabaret du Mile-End à Montréal et au Cercle à Québec. Pour la prestation sur la petite scène du Cabaret de la Dernière Chance s’étaient entassés les 5 musiciens qui ont donnés une des prestations les plus intenses que j’aie eu la chance de voir depuis un bon moment. Vêtus de toges noires à capuchons, semblables à des moines quelconques, on avait l’impression d’assister à un genre de rituel auditif. Le jeu très physique du violoniste/trompettiste/guitariste qui se différenciant des autres musiciens, avec un genre de voile au visage et coiffé d’un mohawk, se déchaînait sans retenue ce soir-là. Le batteur était tout aussi épatant avec son arythmie quasi constante et son approche très imaginative à son instrument. Ce qui détonnait un peu aussi était une de ses cymbales positionnée très haut et brisée, qui lui donnait une sonorité peu commune. Son jeu créatif, le pied sur la petite caisse (snare), quand ce n’était pas le coude pour amortir la résonnance, il semblait souvent complètement en transe. Pendant le spectacle, une partie de sa batterie s’est retrouvée subitement au sol, aussitôt, il s’est mis à l’œuvre pour la remonter le plus vite possible, pendant que les autres membres du groupe s’affairaient à nous  jouer une mélodie, le tout effectué avec un calme olympien et une fluidité étonnante. Moi qui croyait qu’il était sous l’effet d’une drogue, faut croire qu’il a le don d’entrer et de ressortir de cette transe avec aisance et grand lucidité.

Trey et ses étranges guitares, dotées d’un manche plus mince ou de 8 cordes, lui donnent une sonorité qui s’apparente à une variante d’une luth ou de la sitar. Entouré par des musiciens hors pairs, dont un claviériste et un bassiste qui viennent compléter le quintette, c’est une recette qui fait vraiment en sorte qu’il n’y a rien comme un spectacle de Secret Chiefs 3! C’est un véritable manège musical, un périple au fin fond de notre for intérieur, propulsé par la virtuosité et l’énergie brute des musiciens. La finale fût tout aussi épatante et mémorable, avec le violoniste masqué qui s’est littéralement lancé sur la batterie après 2 rappels, ce qui laissa l’auditoire béat et rendu impossible d’en demander davantage. Je crois que le batteur fût blessé au passage, puisque lorsque je suis retourné les voir dans la métropole 2 jours plus tard, il n’était pas de la partie et la prestation en a souffert, ayant un style de jeu inimitable. Par chance, j’avais vu un spectacle nettement supérieur, pratiquement positionné sur la scène tellement que nous étions entassés au Cabaret de la Dernière Chance, haut lieu de performances uniques, tout comme Clues nous en avait fait la preuve à la 7e édition de FME en 2009!

http://www.dailymotion.com/swf/video/x7akev?width=560&highlight=%230065FF

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :