Skip to content

Parution de la Semaine – 23 Août 2011

août 28, 2011

Active Child est le projet d’un seul homme, Pat Grossi, résident de la côte ouest américaine, qui réalise des pièces éthérées tout en demeurant accessibles sur son album You Are All I See.

Un mélange de psychédélique à la sauce d’Animal Collective et de leurs nombreux successeurs, mais avec quelque chose de Soul à la James Blake (avec lequel il a d’ailleurs tourné et on ne se demande pas pourquoi), en version un peu plus étoffé au niveau des arrangements et une touche similaire à Baths pour le volet Ambiant, c’est notre première impression à l’écoute de son plus récent disque. On ressent une pointe d’influences New-Wave dans le mélange, mais avec un vocal beaucoup plus assumé, un peu à la manière de Fredo Viola. C’est bien compréhensible, puisque tous deux sont issus d’un parcours musical étoffé sur le plan vocal, ce dernier vient du milieu classique, tandis que notre protagoniste a œuvré au sein de chœurs. Ses vocalises me font parfois un peu penser à celles de Lisa Gerrard, la voix de Dead Can Dance. Active Child n’a pas qu’un bel organe vocal, mais des doigts de fée aussi, puisque c’est lui qu’on entend à la harpe un peu partout à travers l’album. Quand on écoute le disque You Are All I See, on pense aussi à M83 et School of Seven Bells, pour l’aspect accrocheur un peu plus Pop-Ambiante.

http://player.soundcloud.com/player.swf?url=http%3A%2F%2Fapi.soundcloud.com%2Fplaylists%2F905760&show_comments=false&auto_play=false&show_playcount=false&show_artwork=false&color=006bff Extraits du disque You Are All I See d’Active Child sur Vagrant Records

Ayant parcouru différentes avenues musicales et étant à un palier d’exploration musicale satisfaisant à ses yeux et une philosophie particulière, Pat Grossi s’est aventuré assez loin pour revenir avec une son qui lui est propre malgré les emprunts, mais surtout, gage d’un avenir prometteur s’il persiste à nous emmener dans des sentiers peu fréquentés comme il l’a si brillamment fait avec le disque You Are All I See. Reste à voir qu’elle tangente l’artiste prendra à l’avenir, où en sera rendu l’univers musical à ce moment-là, mais surtout, où nous seront rendu, auditeurs et mélomanes dans notre cheminement collectif? Peu importe, puisqu’on nous a préparé un périple auditif et émotionnel qui dépasse légèrement la barre des 40 minutes, un enregistrement avec une sonorité très léchée, stylisée, sans pour autant verser dans la caricature, indéfinissable par un style précis, un de ceux qui repoussent les limites entre l’exploratoire et l’accessible, c’est ce que j’aime chez Active Child! EN SPECTACLE – Mardi 13 Septembre @La Casa Del Popolo.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :