Skip to content

Parution de la Semaine – 16 Août 2011

août 20, 2011

SØLYST est le projet solo du batteur de la formation Post-Rock, Électro-ambiante, Jazz-expérimentale, Kreidler, l’allemand Thomas Klein, qui mélange habilement sons analogiques et synthétiques sur son premier album homonyme.

SØLYST produit des rythmes hypnotiques avec ses basses bien grasses, où on ressent la présence de vrais instruments comme les percussions combinées à ses nappes de claviers qui donnent une ambiance mystérieuse et dramatique. On pourrait facilement étiqueter le genre IDM ou Post-Rock pour décrire le genre musical, mais ça ne serait pas vraiment rendre justice à la complexité des compositions et leurs juxtapositions de sons. Les structures ont une bonne part d’exploration sonore, tout en ayant un côté Ambiant prononcé et des répétitions accrocheuses et un choix d’instrumentation qui interpelle et se démarque de la majorité des productions dans le genre. Quelque chose de tribal se dégage de certaines pièces, je dirais même que c’est le fil conducteur de l’enregistrement de SØLYST, de sorte qu’on entre pratiquement en transe dès les premières mesures de l’album!

http://player.soundcloud.com/player.swf?url=http%3A%2F%2Fapi.soundcloud.com%2Ftracks%2F15493886&show_comments=false&auto_play=false&color=006bff SØLYST – Malstrøm sur Bureau B

De lentes progressions en intensités sont le mot d’ordre pratiquement dans chaque pièce du disque de SØLYST, qui fait en sorte que notre écoute est stimulante et pratiquement différente à chaque fois, grâce à la polyrythmie irrégulière et du traitement sonore employé. Une musique instrumentale sur une base Électro, mais avec des sonorités qui semblent organiques. C’est un disque qui donne autant le goût de danser que de se cantonner dans son divan à divaguer, entraînés par la musique. Un de ces enregistrements qui font que les producteurs de musique se découragent à force d’entendre et de constater à quel point il y a du talent et de la place encore pour des œuvres qui étonnent ou détonnent même du lot. Les amateurs de musique éclectique et recherchés sont servis avec SØLYST, c’est ce qui en ressort de plus positif! On pense à Caribou ou Four Tet en termes d’artistes qui font une musique comparable et à Unkle et To Rococo Rot (avec laquelle il partage le bassiste) pour le volet plus Rock qui ajoute le mordant à son premier disque très inspiré. Je dois avouer que je connais la formation To Rococo Rot et j’apprécie ce qu’elle fait, mais je n’avais jamais entendu de Kreidler avant et c’est toute une révélation à mon humble avis!

Très interpellant montage pour la pièce Kremlin Rules de la formation Kreidler

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :