Skip to content

Parution de la Semaine – 26 Juillet 2011

juillet 28, 2011

Le trio allemand Atari Teenage Riot, formé en 1992, s’est réuni pour l’enregistrement dIs This Hyperreal?, leur premier disque paru en 12 ans.

http://player.soundcloud.com/player.swf?url=http%3A%2F%2Fapi.soundcloud.com%2Ftracks%2F1893335&show_comments=false&auto_play=false&color=005dff Atari Teenage Riot – Activate! par Alec Empire / ATR

La formation Atari Teenage Riot est de retour après plus d’une décennie d’absence, puisqu’ils ont dû faire le deuil de leur parolier principal, décédé en 2001, après une bataille perpétuelle avec une maladie mentale et une toxicomanie. La formation a aussi subie la perte de certains membres clé du projet et de proches collaborateurs au fil du temps, ce qui en soit aurait bien pu marquer la fin pour n’importe-quel groupe, mais les voici qu’ils reviennent plus en rébellion envers le système et inspirés que jamais avec le très intense album Is This Hyperreal?

Intense n’est pas le mot pour décrire l’expérience qui découle de l’écoute d’Is This Hyperreal?, c’est certain qu’on nous sert une formule très similaire à laquelle Atari Teenage Riot nous a habituée et celle qui a inspirée de nombreux groupes comme Duchess Says, Death From Above 1979 et Vulgar You! entre autres. Une ambiance survoltée se dégage de chaque pièce de cet album avec des paroles qui invitent à la révolte et ses messages qui se veulent aussi subtils qu’un éléphant blanc dans un champ de fraises. À l’ère numérique et les rapports que nous entretenons avec l’Internet qui deviennent de plus en plus prenants dans nos sociétés postmodernes, le groupe soulève plusieurs questions. Les sujets  abordés dans les textes du dernier disque d’Atari Teenage Riot sont une variation sous le même thème où on y parle de la perte de nos vies privées, la transmission d’informations à des fins plus que louches et malsaines, nos interrelations complètement déconnectés de la réalité, la banalisation de la violence et surtout, le contrôle gouvernemental. Tel un reflet d’une génération et une véritable critique sociale à l’heure d’une remontée de la droite mondiale, qui est non sans faire penser aux systèmes totalitaires, on a bien besoin d’artistes et d’œuvres qui tente de brasser la cage de l’establishment.
Dès les premières notes de leur tout nouveau disque Atari Teenage Riot nous entraine dans leur énergie déjantée au possible et agressive, ce qui fait de l’album Is This Hyperreal? un enregistrement thérapeutique, surtout si on est à la recherche d’un exutoire. Pas depuis Rage Against the Machine a-t-on senti une telle haine envers le capitalisme sauvage, la répression peu importe sa forme et la ségrégation des peuples causée par les écarts entres nos échelles de valeurs de nos différentes idéologies religieuses. Au niveau musical, on revient avec la formule Électro-Rock aux penchants Drum N’ Bass avec des envolées hardcore dans la veine Métal ou Punk, qui rappelle vaguement The Prodigy au niveau de l’attitude véhiculé, calculée mais sans retenue. Garni en grands crescendos qui ne cessent de culminer en intensité, sinon de vagues sonores qui nous happent du début jusqu’à la fin de leur tout dernier et inespéré disque Is This Hyperreal?, on ressort inévitablement de notre écoute eu peu désabusé et peut-être même un peu paranoïaque au niveau de notre regard sur l’avenir et le monde qui nous entoure… La question se pose : est-ce une mauvaise chose en soit d’en être conscient? Une chose est sûre, Atari Teenage Riot, c’est comme une vraie claque au visage, émotionnellement et musicalement parlant!
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :