Skip to content

Parution de la Semaine – 1er Mars 2011

mars 4, 2011
Monogrenade revient avec un chanteur en moins, mais une violoncelliste de plus. Jean-Michel Pigeon remplace Frédéric B. Girard au micro et Marianne Houle au violoncelle est devenue permanente au sein de la formation, elle qui était précédemment  instrumentiste occasionnelle au sein du groupe. Je les comparais auparavant à Karkwa et Radiohead, mais je dirais qu’avec leur nouvel album Tantale, on ressent encore leurs influences, mais je pense qu’ils ont trouvés une sonorité qui leur est propre.
C’est une belle évolution musicale et le changement de membres doit y être pour quelque chose. Enfin une formation qui ose sortir des sentiers battus en matière Pop-Rock aux touches d’Électro. Les arrangements sont plus riches que jamais, davantage de cordes, le piano qui se fait toujours aussi présent, bien mis en avant plan, presqu’au même niveau que la voix. La première fois que j’ai entendu ce que Monogrenade fait comme musique, je me suis dit qu’on assistait à la naissance d’un autre grand groupe de chez-nous qui peut facilement percer mondialement sur la scène musicale en marge et je sais aujourd’hui que je ne m’étais pas trompé. Suffit d’écouter la pièce M’en Aller pour s’en convaincre, puisqu’elle est un des meilleurs exemples de recherche sonore, quelque part entre l’accessible et le plus obscur, le positif et la noirceur. Les pièces De Toute Façon et Ce Soir reviennent de leur maxi La Saveur des Fruits, puisque c’est cette dernière qui a popularisé le groupe avec son magnifique clip qui a réussi à ouvrir les portes de Musique Plus, ce qui n’est pas une mince affaire, mais c’est rien qui empêche d’apprécier l’œuvre. Malgré que le groupe s’est fait volé la première place aux Francouvertes par Bernard Adamus l’an dernier, je suis convaincu qu’avec Tantale, Monogrenade va faire continuer de parler d’eux un peu partout dans le monde, puisque de la bonne musique comme celle-là, ce n’est pas seulement appréciable au Québec.

Des textes toujours aussi recherchés, la voix un peu moins présente et avec beaucoup de souffle dans le chant, mais rien qui empêche l’intelligibilité des mots, même si cet enregistrement est très garni au niveau des arrangements. Monogrenade n’a rien à envier aux groupes les plus créatifs, que ce soit d’ici ou sur la scène mondiale, je sens qu’ils sont en train de se tailler une place parmi les géants du Rock atmosphérique de ce monde. Au final, l’album Tantale est un incontournable pour tout amateur de musique dans la veine de Patrick Watson et compagnie, tenez-le pour dit. À mon humble avis, cet album vieillira très bien et on ne se lasse vraiment pas rapidement des créations de la formation, même qu’on en redemande une fois qu’il est terminé !

Le magnifique clip de Monogrenade pour la pièce Ce Soir 

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :