Skip to content

Parution de la semaine – 2 Mars 2010

mars 14, 2010
Le Mali et ses couleurs les plus sensibles et vibrantes
Cet article-ci est d’une note un peu plus solonelle que d’autres puisqu’il est question du dernier enregistrement Toumani Diabaté et d’Ali Farka Touré, avant le décès du virtuose guitariste blues du Mali, en mars 2006. Une communion musicale de 4 jours en studio entre les 2 géants Africains, avec la participationde son fils, Vieux Farka Touré et du contrebassiste Cubain Orlando “Cachaito” Lopez.

Après In The Heart Of The Moon, paru en 2008, Ali & Toumani était la deuxième collaboration avec le grand maître du Kora, Toumani Diabaté, où ils nous ont tissés des chansons puisées au Folklore des Griots Malien et des improvisations viscérales, toutes en douceur, enveloppées d’une étonnante sérénité.

La manière de jouer de feu Ali Farka Touré et son approche rythmique, quasi transcendantale et dosée, combinée aux doigts magiques de Toumani Diabaté fait de l’album intitulé simplement Ali & Toumani, un témoignage de la grande complicité des deux hommes et un hommage sonore au génie d’Ali Farka Touré, un méconnu grand disparu.

Le court-métrage de l’enregistrement studio d’Ali & Toumani

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :