Skip to content

Les Frères du Son Rencontrent : Martin Messier

décembre 3, 2009

Les multiples facettes d’un artiste inspiré et talentueux

Dans le cadre des événements des Escales Improbables, en Septembre ’09 au Vieux Port de Montréal, Les Frères du Son ont eu le plaisir de parler avec Martin Messier. On vous présente une entrevue où on parle de son cheminement artistique et des différents projets dans lesquels il s’est investis.

La première œuvre à avoir retenue notre attention est son projet solo intitulé Et Si L’Aurore Disait Oui…, où la performance électroacoustique en direct et le traitement d’instruments traditionnels sont sa forme d’expression, dans un style empruntant à la fois à l’IDM (Intelligent Dance Music), à l’Acousmatique et au Folktronica. L’esthétique de Martin Messier, qui se fonde sur une sensibilité particulière pour le rythme, peut se définir comme un amalgame sonore complexe et décalé, dans un jeu de construction et déconstruction joyeusement étrange.
Et Si L’Aurore Disait Oui…, selon le compositeur Martin Messier, c’est lui même à la guitare (une note à la fois), au mélodica (une noire à chaque fois), à la voix (une syllabe à la fois), à la basse (une corde à la fois), au glockenspiel (une main à la fois), au piano (un doigt à la fois), aux ordinateurs (audio et vidéo à la fois). Seulement l’un des projets pluri-disciplinaire ambitieux et un peu éclaté dans lesquels il s’implique.
Entrevue intégrale en baladodiffusion

Sa curiosité envers les arts graphiques le mène rapidement à s’intéresser à l’alliage entre son et image, où il découvre la vidéo-musique et le traitement numérique de l’image-mouvement. C’est ce même intérêt qui le pousse à la composition pour la danse et le théâtre, qui sont devenus ses principaux champs de création des dernières années. Comme pour Hit & Fall, son projet de danse avec Caroline Laurin-Beaucage, le temps est le fil conducteur qui relie la majorité de ses projets.
Pour son projet L’Horloger, Martin utilise des réveille-matins mécaniques comme sources sonores lors de la performance. Leur manipulation, agencée au traitement numérique en direct, en fait émaner une panoplie de sons, qui construisent une ambiance sonore particulièrement intéressante et stimulante.

Vidéo condensé de l’entrevue avec extraits de prestations
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :