Skip to content

Constellation, c’est tout un voyage…

février 19, 2008
Cette fois, mon sujet n’est pas un artiste en particulier, mais plutôt un mouvement, une idéologie, qui regroupe plusieurs entités sous la même philosophie : faire les choses autrement…

Constellation, ce label indépendant issue de Montréal, s’est formé en 1997 par Ian Ilavky (autrefois de la formation Sofa) et Don Willkie, contrairement au Big Bang, mais avec presque autant d’impact sur la scène musicale depuis. Avec la mission de donner une tribune aux artistes qui ont une sonorité qui sort des sentiers battus et une vision d’un monde différent et meilleur que les grandes compagnies de disque n’adhèrent généralement pas. En ayant comme priorité les petits lieux de ventes, les indépendants et une approche plus humaine, plus personnelle et surtout moins capitaliste envers le public et les artistes. D’ailleurs les pochettes, pour la plupart faites maison par des artisans locaux, diffèrent en tout point du format plastique auxquelles on nous a habitués.

Ils ont donnés naissance à un style que nous, amateurs de musique en manque de nom pour classifier ce genre, ont baptisés « post-rock/expérimental » et ce, au grand désarroi des gens qui l’ont créés. Il faut dire que c’est bien simplifier et vulgariser d’étiqueter cette musique de ce nom, on se limite énormément ! Souvent hypnotique, psychédélique, mais la plupart du temps, indescriptible. Le genre de musique entendue sous la tutelle de Constellation surprend à tout coup, autant par sa qualité que de son côté innovateur. Ces artistes repoussent les limites, fondent différents styles qui ne semblent pas aller ensemble et nous emmènent dans un voyage aux limites de notre imaginaire. Les pièces, souvent instrumentales, mais quelque fois agrémentés de chants ou de narrations engagées et ces titres qui en disent long sur les valeurs alter-mondistes des formations, malgré le fond très sérieux, nous bercent et nous réconfortent d’une manière inexplicable.

Godspeed You! Black Emperor-F#A#oo
La formation Godspeed You! Black Emperor de Montréal, avec l’album F#A#oo(symbole de l’infinité) en 1997, a une approche très orchestrale. On peut y entendre des œuvres instrumentales d’un quart jusqu’à tout près d’une demi-heure, où nous sommes complètement dans un autre monde, celui de la musique imagée et ce, dès le début de cet enregistrement. Une narration nous accueille, elle donne le ton et la substance littéraire pour que la fibre de notre imaginaire se fasse stimuler. On entre progressivement dans une ambiance particulière, parfois dérangeante, on vit une panoplie d’émotions. Une ère lucide, sombre, parfois presque apocalyptique se dessine, où on se sent dans une montagne-russe d’émotions, digne d’une trame sonore prise d’un film de Kubrick.

Devant public, 9-14 musiciens sont nécessaires pour accomplir ce périple musical en nous-mêmes, au plus profond de nos pensées. Accompagnés de projections, ce qui renforce l’emprunte déjà forte sur CD. C’est eux qui sont derrière le la transformation d’un entrepôt en fameux Hotel2Tango, lieux de création et de diffusion hors-piste.

Godspeed You Black Emperor – Yanqui U.X.O.
En 2002 paraît Yanqui U.X.O., leur dernier opus avant de mettre le projet en veilleuse, un an plus tard, pour une période indéterminée. Une pochette où on voit des images de bombes qui tombent est accompagné d’un encart qui dépeint comment les géants du disque (AOL Time Warner, BMG, Sony & Vivendi Universal) financent l’industrie de l’armement.

Côté musique on a droit à aucune narration ni échantillons donc entièrement instrumentale. Elle est un peu plus légère et harmonieuse, voire accrocheuse, mais n’hésite pas à montrer des dents un peu plus loin. Encore une fois, la route où ils nous emmènent est cahoteuse, normal étant inspirée d’un sujet et de temps sombres.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :